crépi, mur

Tout savoir sur la réalisation d’un crépi extérieur

En ce début d’année, pourquoi ne pas procéder à une rénovation de votre maison ? Vous lui redonnerez un coup de neuf. Envisagez de crépir votre façade ! Réaliser un crépi n’est pas compliqué. Il faut juste bien suivre les instructions et avoir les outils nécessaires. Découvrez dans ce guide les essentiels à savoir pour réussir un crépi extérieur !

Les démarches administratives avant les travaux

Avant d’entamer les travaux, vous devez suivre quelques démarches administratives. En effet, il est obligatoire d’obtenir une autorisation auprès de la mairie. Celle-ci vous accorde la permission de porter une modification à l’aspect extérieur de votre habitation. Vous serez également informé des restrictions afférentes (couleurs, les matériaux autorisés, etc.). Si vous collaborez avec une entreprise de construction, elle vous guidera dans les démarches à suivre.

Les atouts et les inconvénients du crépissage

Le crépi permet d’imperméabiliser vos murs et procure une bonne isolation thermique et phonique à votre maison. En plus d’être très pratique, un crépi offre un rendu esthétique incomparable en s’accordant à votre façade. Si vous avez un budget plus ou moins restreint, adopter ce matériau reste une alternative intéressante. Son prix est moins élevé (60 euros/m²) que d’autres revêtements comme la peinture ou le bardage métallique ou en bois. De plus, le crépi se décline en plusieurs coloris, ce qui vous laisse un large choix. Si vous êtes adepte de la personnalisation, sachez qu’il est totalement possible de donner au crépi la couleur de votre choix. Vous pouvez ainsi, suivre vos goûts et vos envies.

Le seul inconvénient d’un crépissage est sa tendance à se salir facilement. Les traces de ruissellement de la pluie et les saletés s’y déposent aisément. Mais, ne paniquez surtout pas, vous pouvez nettoyer le crépi avec un mélange d’eau et d’acide chlorhydrique, de l’eau de Javel ou encore du gros sel dissout dans du vinaigre blanc.

Application d’un crépi extérieur

L’aspect final de votre façade dépendra de la technique utilisée lors de la pose du crépi ainsi que du type de crépi choisi. Finition talochée, grattée, projetée, ou écrasée, laissez place à vos envies !

Les types de crépi

Il existe plusieurs types de crépi :

  • crépi extérieur acrylique : ce type de crépi est réalisable sur une façade encore en bon état. La surface à crépir doit être  plane et non exposée aux intempéries.
  • crépi extérieur en siloxane : celui-ci est adapté à une façade subissant une forte variation de température. En hiver ou en été, sa couleur ne changera pas d’un poil.
  • crépi extérieur en pliotite : idéal pour une façade en mauvais état ou exposé couramment à l’humidité. Il se nettoie facilement et résiste amplement aux intempéries.
  • crépi extérieur élastique : parfait pour une façade pourvue de nombreuses fissures. Il cache ces dernières et remet votre façade à neuf.

Les étapes de la pose d’un crépissage

Etape 1 : Placez l’échafaudage contre le mur. Assurez-vous que celui-ci soit stable et solide.

Etape 2 : Nettoyez la façade en profondeur et enlevez les saletés et les lierres qui se sont posés dessus. Vous pouvez utilisez un nettoyeur à haute pression ou tout simplement une brosse. Protégez les volets et les encadrements de vos portes et fenêtres.

Etape 3 : Appliquez un produit anti-mousse et anti-fongique sur la surface pour mieux protéger votre façade.

Etape 4 : Mettez une sous-couche d’enduit de façade afin d’assurer une adhérence parfaite du crépi à la surface.

Etape 5 : Laissez un temps de séchage suffisant à la surface. L’enduit et les produits appliqués pourront ainsi agir efficacement.

Etape 6 : Choisissez le bon moment pour crépir votre façade. Ne le faites pas tôt le matin ou lors de pluies pour éviter l’humidité. Evitez également d’effectuer le travail en période de forte chaleur. Cela évitera au crépi de se fissurer dans le temps.

Etape 7 : Commencez la pose du crépi sur la surface en partant du haut du mur. Vous pouvez utiliser soit un rouleau spécial crépi, soit une taloche pour appliquer le crépi.

Pour un rendu « plus personnalisé », l’application du crépi à l’aide d’une taloche est recommandée.

Si vous souhaitez l’intervention d’un professionnel en la matière, faites appel à la société POLYBETON située à Blainville. Elle saura effectuer tous travaux de construction et de rénovation. Les travaux de béton ? C’est la spécialité de l’entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *