choisir un bon maître d’œuvre

5 conseils à appliquer pour choisir un bon maître d’œuvre

Tout le monde rêve d’avoir sa propre maison. Pendant que certains veulent acheter une maison déjà bâtie, d’autres souhaitent construire la leur. C’est une étape importante et parfois, on a du mal à prendre des décisions justes pour un travail parfait. Etant donné que votre futur maître d’œuvre sera le chef d’orchestre de votre chantier, il faudra donc s’assurer de bien le choisir. Voici quelques conseils à appliquer pour choisir un bon maître d’œuvre.

Choisir un bon maître d’œuvre qu’on connait

Avant de choisir votre maître d’œuvre, il est très important de s’assurer de ses compétences techniques. En effet, il s’engage à ce que vos travaux soient faits dans les règles de l’art. Il est responsable de la conception de votre projet selon vos besoins. Il l’est aussi pour les choix techniques de votre chantier. En outre, il est également responsable de la solvabilité, de la vérification des compétences et des assurances des sous-traitants afin que votre chantier aboutisse sans encombre.

Ainsi, ce serait bien de choisir un bon maître d’œuvre que vous connaissez ou dont vous avez déjà entendu parler. La plus simple des manières de le faire est de lui demander des références et d’aller discuter avec ses anciens clients pour avoir leur sentiment sur les prestations de votre futur maître d’œuvre. Ce serait encore mieux si vous connaissez quelqu’un pour qui il a travaillé et qui vous a dit du bien de lui. La renommée d’un ouvrier ne se construit pas en un jour. Écoutez donc bien les critiques et les louanges de son ou ses anciens clients pour faire un choix sûr. Vous pouvez par exemple choisir un professionnel comme Est Immo dont les clients ne tarissent pas d’éloges. Le sérieux d’un professionnel se traduit aussi par le soin qu’il met dans la rédaction de son contrat de maîtrise d’œuvre. Ce document constituera la référence en cas de litige.

Vérifier sa solidité financière

Choisissez votre maître d’œuvre en vérifiant correctement sa solidité financière. Renseignez-vous sur la durée d’existence de son entreprise. Si elle est récente, si elle existe depuis plusieurs années ou mêmes décennies ou si elle est à jour dans ses assurances obligatoires. Prenez donc le temps de bien vous renseigner sur les différents maîtres d’œuvre qui vous proposent leur service.

Vérifier les artisans de bâtiment avec qui il a l’habitude de travailler

Une autre question importante à se poser est la suivante : quels sont les entreprises ou les artisans de bâtiment avec qui votre futur maître d’œuvre travaille. En effet, il faut choisir par exemple son maçon avec beaucoup de discernement. C’est lui l’homme clé du chantier de construction. Il doit être compétent. C’est de sa compétence que dépendront la qualité du travail et la bonne suite du chantier. S’il interrompt son activité sur votre chantier, le travail sera bloqué.

Vérifier s’il est entouré de collaborateurs ou s’il travaille seul

Avant de l’engager, demandez-lui s’il est entouré de collaborateurs ou s’il travaille seul.

Dans le contrat, vous devez chercher à voir le paragraphe qui porte sur le cas de force majeure qui l’empêcherait de finaliser votre chantier après l’avoir engagé. En effet, il est possible qu’un accident ou pire qu’un décès empêche votre maître d’œuvre de finir votre chantier. Vous devez donc insister pour qu’il soit prévu un confrère qui palliera à ce risque et qui le fera suivant les mêmes conditions.

Ce détail est important même lorsque le maître d’œuvre a des employés. En effet, sans cette solution, le contrat devient caduc. Votre chantier sera déserté par les employés qui se retrouvent ainsi sans patron et donc à la porte.

Toutefois, il y a des clauses de contrat qui permet aux employer de continuer l’œuvre de leur patron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *